Sotchi

Après 23 heures devant la télé, un homme réalise qu’il n’aime pas les Olympiques

11 février 2014
sotchi

Après avoir passé des dizaines d’heures au cours de la fin de semaine à regarder les exploits hivernaux d’athlètes d’un peu partout dans le monde, un homme de Chambly a réalisé qu’au fond, il se contre-crisse pas mal des Olympiques.

«Le plus étrange, c’est que j’avais un souvenir plutôt positif de l’évènement, comme quelque chose de vraiment excitant, a expliqué l’homme. Mais j’entends les commentateurs s’extasier devant chacune des 328 descentes de ski acrobatique, débattre quant à la séparation ou non de leurs jambes, et je réalise que je comprends fuck all. Soit ça, sinon c’est juste pas si le fun que ça.»

Le réceptionniste de 26 ans a finalement décidé qu’un affontement de curling entre le Danemark et l’Allemagne jugé «palpitant» par les analystes le laissent de glace et qu’il «s’en bat la race, comme disent les Français.»

«J’aurais vraiment pu passer du temps de qualité avec ma blonde plutôt que d’essayer de comprendre pourquoi les patineurs de vitesse courte piste bêchent tout le temps face première, a regretté le jeune homme. J’avais du ménage à faire aussi et un roman à finir. En passant ma fin de semaine devant le petit écran, je n’ai absolument rien eu à raconter à mes collègues en rentrant au bureau lundi.»

Au moment de mettre en ligne, l’homme succombait de nouveau et se laissait prendre par un match de hockey féminin sans grande conséquence entre la Suisse et les États-Unis.


Inscrivez-vous!