Technologie

Étude : il est nécessaire de téléphoner après l’envoi d’un courriel pour confirmer sa réception

10 février 2014
courriel
Crédit image : Martin PM

Une étude longitudinale réalisée sur une décennie le confirme : les courriels ont davantage de chance de se rendre à destination si l’émetteur décroche le téléphone et appelle son correspondant pour s’enquérir de la bonne réception du message qui vient de lui être envoyé.

«La plupart des groupes d’âge que nous avons suivis avaient tendance à croire au début de l’étude qu’un courriel pouvait tout bonnement se rendre à destination sans suivi actif de la part de l’émetteur», a expliqué un professeur de communications ayant soutenu en 1973.

«Mais probablement par expérience et sagesse, ce sont les cohortes de babyboomers qui ont davantage pris l’habitude de passer un coup de téléphone dans les quinze secondes pour confirmer sa réception, ajoute-t-il. C’est une question de politesse, mais aussi de fiabilité : comment faire confiance à une invention aussi récente qu’Internet?»

«Comme l’ont compris la grande majorité des mamans, la méthode la plus fiable pour obtenir une réponse rapide est d’envoyer un courriel, un message texte, un message Facebook et laisser un voire deux messages dans la boîte vocale, a-t-il précisé. Mais surtout, appeler à plusieurs reprises.»

Au moment de mettre en ligne, l’expert en question imprimait les courriels qu’il avait reçus dans la journée afin de pouvoir les lire et les mettre dans un classeur.


Inscrivez-vous!