Transports en commun

Les 34 passagers d’un autobus font semblant de ne pas voir une femme enceinte qui cherche un siège

4 février 2014
enceinte
Une femme enceinte a eu de la difficulté à trouver une place assise dans un autobus ce matin. − Crédit image : josemanuelerre

Une femme enceinte de huit mois et demi qui cherchait désespérément un siège pour reposer son dos fatigué dans un autobus de la STM ce matin a eu le bonheur de voir les 34 passagers occupant une place assise simultanément détourner le regard et faire semblant de ne pas la voir, selon plusieurs témoins.

«Bonjour, est-ce que cet autobus va vers St-Laurent?» a demandé la jeune femme au chauffeur tandis que quatre passagers assis à l’avant trouvaient soudainement quelque chose de très intéressant à regarder par la fenêtre du véhicule.

«Savez-vous combien de temps ça va prendre? J’espère que ce ne sera pas long, parce que j’ai un peu mal au dos», a poursuivi celle qui donnera bientôt la vie alors qu’une dizaine de personnes en pleine santé sortaient frénétiquement leur téléphone intelligent pour feindre l’envoi d’un texto très urgent.

Celle dont le ventre arrondi ne laisse aucune place à l’interprétation quant à sa condition de femme enceinte a ensuite marché dans l’allée en s’accrochant péniblement aux poteaux de métal, et ce, pendant qu’une vingtaine d’hommes, de femmes et d’adolescents parfaitement aptes à se tenir debout dans un véhicule en mouvement ouvraient un journal gratuit qui trainait à terre pour s’atteler à la lecture de leur horoscope.

«Je suis vraiment fatiguée et mon ventre fait mal», a conclu la dame en restant debout tandis que les 34 autres êtres humains dans l’autobus montaient le volume de leurs écouteurs pour ne rien entendre.

Au moment de mettre en ligne, la femme enceinte se tassait pour laisser passer un jeune homme avec un skateboard dans les mains.


Inscrivez-vous!