Politique fédérale

Manifestation contre le saccage de l’assurance-emploi: Harper dénonce la réforme Finley

27 avril 2013
harper
Crédit image : Heather

Prenant part aujourd’hui à la grande manifestation nationale contre le saccage de l’assurance-emploi, le premier ministre conservateur Stephen Harper a affirmé que la réforme de la ministre Finley “dépassait les bornes” et semblait “être improvisée”.

Brandissant bien haut une pancarte sur laquelle on pouvait lire “Au chômage, les conservateurs!”, M. Harper a passé une bonne partie de la journée à entonner des slogans anti-gouvernementaux. “Un peuple uni, jamais ne sera vaincu” a notamment chanté le premier ministre.

Interrogé par Le Navet, M. Harper a estimé que la réforme “avait pas d’esti d’allure” et qu’elle allait “vider nos régions de ses forces vives” en touchant particulièrement les travailleurs des industries saisonnières québécoises.

“Écoutez là, je sais pas exactement ce cherche la ministre Diane Finley avec ce saccage de l’assurance-emploi, a indiqué M. Harper. Sérieux, tout le monde se demande où c’est qu’elle s’en va avec ses skis. Je trouvais important de venir encourager mes concitoyens à lutter contre cette réforme mesquine et inutile.”

Estimant que ce démantèlement de notre filet social collectif était “une véritable honte”, le premier ministre a promis de “remplacer ce gouvernement usé en 2015” pour montrer que “le monde vont pas se laisser faire, non madame”.

Au moment de mettre en ligne, M. Harper marchait aux côtés d’une frange plus radicale du mouvement de contestation qui s’apprêtait à aller bloquer une avenue du centre-ville. “Les beaux discours, ça marche pas, il faut plonger dans l’action directe!” a commenté le premier ministre avant de nouer un bandana noir sur son visage et de saisir une brique.

 


Inscrivez-vous!