Charte des valeurs

Le PLQ déchiré sur l’admissibilité des unijambistes albinos de l’Afrique subsaharienne aux élections scolaires

24 janvier 2014
PLQ
L'admissibilité théorique d'un candidat unijambiste albinos de l’Afrique subsaharienne aux prochaines élections scolaires déchire le PLQ. − Crédit image : residentevil_stars2001

Le Parti libéral du Québec est de nouveau ébranlé par une crise entourant la Charte des valeurs : cette fois, c’est l’admissibilité théorique d’un candidat unijambiste albinos de l’Afrique subsaharienne aux prochaines élections scolaires qui met le feu aux poudres.

«Je ne devrais pas commenter un cas aussi pointu que ridiculement improbable, mais ce n’est pas le genre de raisonnement qui nous arrête, a expliqué le député libéral Marc Tanguay. Il me semble évident que si quelque chose du genre devait se produire, la candidature de l’individu en question devrait non seulement être acceptée, elle devrait être applaudie comme un modèle d’intégration pour les unijambistes albinos de partout qui choisissent le Québec comme terre d’accueil.»

Les réactions n’ont pas tardé : la députée Fatima Houda-Pépin a diffusé une lettre vitriolique dans laquelle elle dénonce une «concession à l’intégrisme de ceux qui refusent de se déplacer avec tous leurs membres, ou même d’accepter les couleurs de peau traditionnelles», tandis que le caucus péquiste a fait ses choux gras de cet énième dérapage libéral.

«C’est évident que le Parti libéral est à genoux devant le lobby unijambiste albinos de l’Afrique subsaharienne, s’est désolé le ministre responsable de l’implantation de la Charte, Bernard Drainville. Vous me direz que c’est un cas mineur; mais on commence par ça, et on finit par bannir les femmes de l’île de Montréal toute entière. C’est pour ça qu’on veut mettre des balises, au Parti québécois. On a horreur des pentes glissantes.»

Au moment de mettre en ligne, le chef libéral Philippe Couillard suggérait un compromis : tous les candidats aux élections scolaires seraient acceptés à l’exception des agnostiques roux avec un problème de myopie, qui se verraient cependant réservés un siège à l’Assemblée nationale en contrepartie.


Inscrivez-vous!