Tennis

Eugenie Bouchard surprise qu’aucun blogueur du Far Web n’ait encore publié de billet dégradant et sexiste à son égard

22 janvier 2014
Sans titre
Eugenie Bouchard croit que c'est «une question de temps» avant qu'un humoriste autodidacte provoque une controverse sur les réseaux sociaux en parlant d'elle en des termes ignobles pour le simple plaisir de la chose. − Crédit image : Carine06

Après être devenue la nouvelle coqueluche du tennis en atteignant les demi-finales des Internationaux d’Australie et avoir conquis le coeur du public québécois, Eugenie Bouchard a avoué ce matin être «très surprise» qu’aucun polémiste du Far Web n’ait encore publié de billet dégradant, méprisant ou tout bonnement sexiste envers elle.

«Je suis inoffensive, talentueuse, adorée du grand public et jolie, a expliqué la jeune joueuse. Il me semble que je suis une cible parfaite pour un provocateur insolent à la recherche de clics faciles.»

La talentueuse sportive, qui est devenue la première québécoise à se faufiler dans le carré d’as d’un tournoi du Grand Chelem et cela, à sa deuxième saison professionnelle, croit que c’est probablement «une question de temps» avant qu’un humoriste autodidacte provoque une immense controverse sur les réseaux sociaux en l’insultant ou en parlant d’elle en des termes ignobles pour le simple plaisir de la chose.

«Il y a probablement un blogueur qui prépare en ce moment même une vidéo, un photomontage ou un tweet sur mon apparence physique, ou sur le fait que tout le monde m’aime et que les médias m’accordent trop d’attention à son goût, a-t-elle dit. Il y a de bonnes chances que ces commentaires seront assez disgracieux et malhonnêtes pour que TVA fasse un vox-pop sur le sujet et que je sois forcée de réagir en publiant une longue lettre ouverte sur la tolérance et le respect.»

Soulignant qu’elle n’a absolument rien fait de répréhensible dans sa carrière et qu’elle a accompli davantage en six mois que la plupart des internautes en 30 ans, Eugenie Bouchard a dit ne pas croire qu’elle échappera «comme par magie» aux «blagues semi-drôles d’influenceurs web en mal de trafic». «C’est mathématiquement impossible qu’une attaque gratuite à mon égard suivie d’une réplique assassine de la part d’un chroniqueur d’un média traditionnel ne survienne pas dans les prochaines semaines», a-t-elle commenté.

Au moment de mettre en ligne, un bloggeur accusait Eugenie Bouchard de «tout faire» pour s’attirer les foudres du Far Web.


Inscrivez-vous!