Israël

Stephen Harper plaide pour la construction d’un pipeline sur le mur des Lamentations

20 janvier 2014
harperreal
«Que représentent deux millénaires de patrimoine religieux et historique devant les millions de dollars en retombées économiques qu’amèneront ce projet?» s'est demandé M. Harper.

De passage en Israël pour une visite officielle, le premier ministre Stephen Harper a plaidé en faveur de la construction prochaine d’un pipeline consacré au pétrole des sables bitumineux sur le mur des Lamentations, le site le plus sacré du judaïsme.

«Les travailleurs israéliens qui paient des impôts s’attendent à ce que notre gouvernement agisse pour la création d’emplois et le développement de l’économie, a affirmé M. Harper en confirmant que le Temple de Jérusalem et le Saint des Saints devraient être détruits pour faire place au projet. Que représentent deux millénaires de patrimoine religieux et historique devant les millions de dollars en retombées économiques qu’amèneront ce projet?»

S’adressant à la Knesset, le premier ministre a de plus affirmé que «seuls des écologistes radicaux» pouvaient s’opposer à ce qu’un lieu inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO soit rasé pour faire place au commerce de combustible fossile. «De toute façon, d’un point de vue historique, ce pétrole était là bien avant le Dôme du Rocher», a-t-il argumenté.

Au moment de mettre en ligne, M. Harper se demandait à haute voix si la mosquée al-Aqsa ne pourrait pas être remplacée par un Tim Hortons.


Inscrivez-vous!