Jeux olympiques

Martin St-Louis exclu d’Équipe Canada : «il nous faut un pays», affirme Marois

7 janvier 2014
stlouis
Martin St-Louis ne sera pas aux Jeux de Sotchi.

L’exclusion du hockeyeur Martin St-Louis de l’équipe qui représentera le Canada aux Jeux olympiques de Sotchi démontre que la souveraineté du Québec est plus que jamais nécessaire, estime la première ministre du Québec Pauline Marois.

«Il y a d’excellentes raisons économiques et culturelles pour réaliser la souveraineté, a prudemment indiqué Mme Marois. Mais si nous devons bouleverser l’échiquier géopolitique nord-américain, ce sera pour faire en sorte qu’un ailier droit francophone avec une moyenne d’un point par match depuis 2006 ne soit plus jamais privé des Olympiques au profit de Rick Nash qui soyons franc, a une saison de marde.»

Se défendant de vouloir engranger du capital politique sur une décision plus sportive que politique, la chef péquiste a précisé qu’exclure de l’équipe l’attaquant du Lightning de Tampa Bay est, selon elle, «la pire tentative d’assimilation depuis le rapport Durham».

«Ça ne s’arrête pas là, a ajouté Mme Marois. Mike Smith au lieu de Marc-André Fleury comme troisième gardien, c’est un retour à l’asservissement économique des francophones d’avant la Révolution tranquille. Et si Carey Price – qu’on aime bien quand il joue pour Montréal – devait être gardien partant au lieu de Roberto Luongo, les Québécois devraient réagir avec la même force que lors de l’échec du Lac Meech.»

Au moment de mettre en ligne, Denis Coderre cherchait frénétiquement comment s’insérer dans ce débat de hockey n’ayant absolument rien à voir avec son rôle de maire de Montréal.


Inscrivez-vous!