Météo

Le descendant d’un coureur des bois vire fou en voyant une bordée de neige

27 novembre 2013
neige
La neige est tombée aujourd'hui, au grand dam d'un homme de Montréal − Crédit image : Xavier Mohr

Un homme dont l’ancêtre parcourait des centaines de kilomètres dans la forêt sauvage en ne comptant que sur ses propres moyens pour survivre a complètement viré sur le top ce matin en aperçevant par la fenêtre une bordée de neige de quelques centimètres sur Montréal, a constaté Le Navet.

«Oh mon dieu y neige!!! a écrit sur Facebook le descendant direct d’un aventurier qui gagnait sa vie en Nouvelle-France en scalpant des castors tout en se défendant contre des tribus d’Iroquois en colère. Je vais être obligé de déneiger mon char :s»

Celui dont les aïeux devaient traverser des bancs de neige de deux mètres simplement pour corder à mains nues le bois qui servirait à les chauffer pendant le mois de février a aussi indiqué qu’il devrait «partir plus tôt pour la job».

«En plus, je vais devoir risquer ma vie sur le pont Champlain», a maugréé l’homme dont l’arrière-arrière-arrière-arrière-arrière grand-père a construit en 1703 une maison à mains nues au milieu de la forêt des Laurentides alors que le mercure indiquait -35 degrés, que la civilisation la plus proche se situait à 150 kilomètres et que des animaux sauvages qui rodaient autour avaient aussi faim que lui.

Au moment de mettre en ligne, l’homme se révoltait parce qu’une flaque de neige fondue s’était formée devant la porte de sa voiture.


Inscrivez-vous!