Circulation fluviale

Une fissure dans le plancher océanique sous le pont Champlain force la fermeture du fleuve St-Laurent

22 novembre 2013
fleuve
«Nous suggérons aux molécules d’eau désirant se déplacer des Grands lacs à l’Atlantique d’éviter le fleuve» − Crédit image : Wikipédia

Autre coup dur pour Montréal: l’apparition soudaine d’une fissure tectonique de plusieurs mètres sous le plancher océanique du pont Champlain a forcé ce matin le ministère des Océans et des Pêches à fermer d’urgence le fleuve Saint-Laurent, ce qui risque de créer un embouteillage monstre pour les gouttes d’eau et les paquebots de la banlieue qui empruntent chaque jour cet important tronçon aquatique.

Les milliards de litres d’eau qui circulent quotidiennement sous le pont Champlain ont donc cessé de couler dès 8h ce matin, au grand dam des capitaines de frégates qui étaient déjà en retard à la job et des nombreux courants marins utilisant la voie maritime pour rejoindre l’océan Atlantique.

«Nous suggérons aux molécules d’eau désirant se déplacer des Grands lacs à l’Atlantique d’éviter le fleuve et de plutôt emprunter la rivière des Mille-Îles au nord de l’île», a indiqué un porte-parole du gouvernement, qui propose également que les navires retardent de quelques jours tout déplacement non urgent.

La faille tectonique en question serait causée à la fois par une mauvaise conception du plancher océanique lors de sa construction il y a 50 millions d’années et par l’effet cumulatif des sels de déglaçage, selon les autorités.

Au moment de mettre en ligne, les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse émergeaient de la fissure pour annoncer la fermeture prochaine du tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine ainsi que la fin du monde.


Inscrivez-vous!