Vie de quartier

Les automobiles seront totalement interdites sur le Plateau, annonce le maire Ferrandez

23 avril 2013
plateau

Les automobiles seront désormais interdites dans les limites de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, a annoncé ce matin le maire Luc Ferrandez avec un sourire si grand et tellement pas baveux qu’absolument personne ne trouvera rien à redire sur cette décision.

Muni d’une tasse de Céramik Café remplie de feuilles de thé cultivées par des moines tibétains contemplatifs et vendues 26$ le milligramme, le maire est arrivé en retard à sa conférence de presse après un voyage frénétique en BIXI. « Scusez, toutes les maudites stations étaient pleines », a-t-il maugréé.

« Avant notre administration, a poursuivi le maire, le Plateau était pollué et bruyant. Nous avons fait des progrès, mais malgré toutes nos démarches consensuelles et rassembleuses, comme l’implantation aléatoire de nombreux sens uniques et l’arrêt subit du déneigement les lendemains de tempête, le problème persiste. J’en conclus que la seule façon de remédier à la situation est de proscrire ces machines des ténèbres par des moyens légaux. »

Selon M. Ferrandez, les citoyens pourront se déplacer à pied, en unicycle, en échasses, en kayak, en hélicoptère, à dos de cheval, d’éléphant ou d’autruche, en rouli-roulant et en deltaplane. “Y’a juste les roller-blades qui sont inacceptables. Réveillez-vous, les années 90 sont finies depuis longtemps”, a-t-il justifié.

Face aux inquiétudes que pourraient avoir certains citoyens, Ferrandez s’est montré intraitable : « Vous pouvez ben brûler votre char pis collecter les assurances ou le jeter dans le Fleuve, je m’en fous : la paix des résidents du Plateau n’a pas de prix. » Le maire a ajouté que des panneaux construits en matière recyclée signaleront bientôt l’interdiction à chaque coin de rue.

Afin de faire respecter son nouveau règlement, toute personne prise à conduire une voiture sur le Plateau sera envoyée dans un camp de rééducation citoyen pour une durée minimale de six mois. « Faites-vous en pas, c’est pour votre bien », a conclu le maire en se demandant à voix haute combien de temps il devrait niaiser avant de repérer un BIXI sans crevaison pour retourner chez lui.


Inscrivez-vous!