Nouvelle entrée au cabinet

Le gouvernement Marois nomme Jacques Parizeau ministre de l’argent et du vote ethnique

18 avril 2013
parizeau

Dans la foulée d’une série de nominations partisanes aux hautes instances de l’État, la première ministre Pauline Marois vient d’annoncer que le ténor souverainiste et ancien premier ministre Jacques Parizeau sera le prochain ministre responsable de l’argent et du vote ethnique au sein de son cabinet.

«M. Parizeau a toujours démontré un jugement sans faille, a commenté Mme Marois. Il est l’homme tout désigné pour rapprocher le Québec de l’argent et du vote ethnique.»

Les principales responsabilités de l’ancien leader souverainiste seront de distribuer les passeports aux nouveaux arrivants, mettre à jour les listes électorales des quartiers Côte-des-Neiges et Ville St-Laurent, et comptabiliser les dons politiques de la communauté anglophone.

«Il s’agit d’un geste d’ouverture qui fera l’unanimité au sein de la population», s’est félicité Mme Marois. Questionnée quant au fait que M. Parizeau ne soit pas élu à l’Assemblée nationale, et que son entrée au conseil des ministres risque de faire des vagues, la première ministre s’est montrée rassurante. «Anyway, on n’est pas à une entourloupette près», a-t-elle dit.

Le principal intéressé était rayonnant de joie en conférence de presse. Il a assuré vouloir se faire élire le plus rapidement possible “quelque part dans l’Ouest de l’île de Montréal” lors d’une élection partielle.

À noter que la nomination de M. Parizeau a été soumise au vote des militants péquistes, peut-on lire dans le communiqué officiel, qui l’ont entériné par une marge «claire» de 50,58%.


Inscrivez-vous!