Potins

Une vedette qui a vendu ses photos de mariage à un magazine veut que sa vie privée soit respectée

31 octobre 2013
stand

Présentement en instance de divorce, une vedette québécoise qui a régulièrement vendu des photos de son mariage, de ses vacances à Cuba et de ses enfants aux différents magazines à potin exige désormais que les médias «respectent et sa vie privé» et «cessent leur potinage de bas étage», selon un communiqué distribué à tous les journalistes de la province.

«Le sensationnalisme n’a pas sa place dans notre société», a expliqué celui qui a vendu 10 000 copies de son plus récent album grâce à une entrevue dans laquelle il levait le voile sur sa vie de couple avec une autre vedette.

«Je suis une personne normale qui a droit au respect de sa vie privée», a ajouté l’homme qui a récemment invité quatre photographes de presse à son chalet dans le Nord pour un article intitulé ‘Nos vedettes nous ouvrent la porte de leur coin de paradis!’.

L’homme qui jusqu’à la semaine dernière accordait de nombreuses entrevue pour expliquer au public à quel point il était heureux dans sa vie conjugale a aussi critiqué les «supposés journalistes» qui «fouillent dans la vie sentimentale» des vedettes pour «vendre de la copie». «Nous en avons tous assez de cette dictature de la cote d’écoute», a-t-il indiqué, cinglant.

Au moment de mettre en ligne, la vedette contactait un chroniqueur pour lui annoncer qu’il avait repris sa relation amoureuse avec une autre vedette.


Inscrivez-vous!