Chanteuse

Une diva américaine de passage au Québec appuie la Charte des valeurs

28 octobre 2013
celine

À peine débarquée au Québec, une populaire chanteuse américaine a décidé de sauter dans la mêlée autour de la Charte des valeurs québécoises en appuyant sans réserves le projet du gouvernement Marois, a constaté Le Navet.

«Chez moi, en Floride, nous accueillons à bras ouverts les immigrants qui ont réussi à traverser le Golfe du Mexique en s’entassant avec 150 personnes à bord d’un vieux rafiot qui prend l’eau, a donné en exemple celle qui vient visiter la Belle province une fois par année. Sauf que s’ils ne veulent pas s’adapter à notre culture et adhérer à nos lois, ils doivent retourner chez eux, en kayak par exemple.»

En à peine 48 heures dans la Belle province, la superstar américaine qui a un pied-à-terre à Las Vegas et Laval affirme avoir eu «amplement» le temps de réfléchir et de comprendre toutes les facettes du débat.

«J’ai une amie québécoise – Julie – qui m’a tout expliqué ça pendant que mon jet privé atterrissait à Dorval, a dit celle qui passe dix mois par année dans le sud des États-Unis ou dans ses résidences d’été en Europe. C’est très simple: votre nation est assiégée par des intégristes anglicans et des femmes en burqa, et vous voulez leur interdire de laver les planchers des hôpitaux pour vous protéger. Rien de plus normal!»

Au moment de mettre en ligne, les ventes de disque de l’artiste originaire des États-Unis chutaient de façon spectaculaire en Indonésie et au Bangladesh.


Inscrivez-vous!