Grandes décisions

L’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau doit changer de nom, dit Justin Trudeau

16 avril 2013
trudeau

Continuant sur sa lancée, le nouveau chef libéral Justin Trudeau a convoqué la presse ce midi pour dévoiler le grand projet politique qu’il entend mettre en branle s’il devient premier ministre du Canada.

Trudeau a en effet annoncé qu’à l’intérieur des 100 premiers jours d’un gouvernement libéral «majoritaire», a-t-il précisé, l’aéroport Trudeau à Montréal changerait de nom. «C’est clairement un nom qui ravive les vieilles chicanes du passé, a-t-il indiqué. Pour la nouvelle appellation, je pensais à quelque chose comme « Mirabel ». Il me semble que ca évoque un avenir radieux, un avenir sans controverse. Je suis sûr que ça fera l’unanimité, surtout dans la couronne nord de Montréal.»

Si le plan se concrétise, l’actuel aéroport de Mirabel prendrait le nom de St-Hubert, tandis que St-Hubert serait renommé Pearson, et ce, afin «de ne pas créer de confusion», selon M. Trudeau.

M. Trudeau est allé plus loin. «Au cours d’un deuxième mandat majoritaire, une commission non partisane et indépendante formée de candidats libéraux déchus et d’autres amis du régime Chrétien-Martin se pencherait sur le nom que pourrait adopter le grand aéroport de Toronto, anciennement connu sous le nom de Pearson.»

Selon des analystes interrogés par le Navet, Trudeau préparerait sa sortie de la vie politique en laissant un aéroport disponible qui pourrait prendre son nom – cimantant ainsi son héritage pour la posterité. Des sources ayant requis l’anonymat croient que l’aéroport de Neuville, qui fait l’objet d’une lutte citoyenne épique, pourrait être l’endroit tout désigné pour rendre hommage au fils Trudeau.


Inscrivez-vous!