Religion

Le bébé cloné par Raël en 2002 «commence à avoir hâte» d’aller à l’école

9 octobre 2013
rael

Près de 12 ans après sa conception dans une éprouvette de UFO Land, le bébé cloné par Raël commence à être «pas mal tanné» d’être caché dans un sous-sol aux États-Unis et a «hâte d’aller à l’école» pour «se faire des amis» et obtenir une éducation qui lui permettra de mener une existence normale.

La jeune fille, prénommée Ève, s’est confiée au Navet afin de faire monter la pression sur les raëliens, qui la retiennent prisonnière depuis sa naissance controversée pendant une journée de slow news du temps des Fêtes au début de la dernière décennie.

«Je comprends que je suis le premier être humain cloné et que je suis sur Terre pour accueillir nos maitres Élohims, a-t-elle expliqué. Mais est-ce que ça changerait vraiment ma destinée si je m’inscrivais à la polyvalente et que je me faisais un petit chum? J’écoutais 30 vies hier et ça a l’air cool aller à l’école publique.»

Ève s’est dite consciente que son existence doit être protégée étant donné l’énorme espoir qu’elle représente pour l’avenir de l’humanité. «Si on me laisse vivre normalement, je promets d’être prudente avec les ITS et de ne pas révéler au monde l’emplacement des ambassades raëliennes», a-t-elle juré.

Au moment de mettre en ligne, le mouvement raëlien, fondé par Claude Vorilhon, se trouvait une nouvelle façon d’attirer l’attention des médias en précisant que contrairement à ce qu’il affirmait précédemment, les extra-terrestres arrivés en soucoupes volantes étaient venus sur terre il y a 30 000 ans, «et non 25 000 comme nous pensions».


Inscrivez-vous!