Ésotérisme

Un homme profite de chaque jour comme si c’était le dernier et fait faillite

7 octobre 2013
vivre

Suivant un conseil glané sur une image inspirante publiée sur Facebook, un homme a décidé de profiter de la vie comme si chaque jour était son dernier et a fait faillite deux jours plus tard, ont confirmé ses amis au Navet.

La révélation est survenue lorsque l’individu a lu sur son fil d’actualités une citation attribuée à Lao Tseu inscrite sur la photo d’un étang au crépuscule. «C’est vrai, ça : il faut vivre le moment présent parce qu’on ne sait jamais ce que la vie nous réserve, a affirmé l’homme tandis qu’il décaissait ses RÉER pour acheter une Maserati avec des jantes chromées. Fuckin’ carpe diem, comme on dit!»

L’homme a ensuite entrepris de semer le bonheur autour de lui en signant plusieurs gros chèques à l’ensemble de ses amis Facebook. «Ceux qui ensoleillent la vie des autres éclairent également leur propre existence», a-t-il cité en distribuant une partie de son patrimoine à une femme qu’il a vu pour la dernière fois en 1995 dans un bar de Saint-Hyacinthe.

«Prends ce que la vie te donne et ne tourne pas le dos à tes problèmes; affronte-les avec courage et bats-toi pour ce que tu as», a aussi analysé l’homme nouvellement ruiné tandis que sa maison pognait en feu et qu’il refusait obstinément de quitter les lieux malgré les cris des pompiers et les cloches d’eau qui commençaient à couvrir ses brûlures au troisième degré.

Au moment de mettre en ligne, l’homme accueillait les huissiers venus saisir ce qui lui restait de possession en citant un texte accompagnant une image d’un ange flottant dans le ciel : «Ne t’abandonne pas au désespoir, a-t-il hurlé. Cela t’empêche d’avoir une conversation avec ton coeur!»


Inscrivez-vous!