Égalité des sexes

Égalité des sexes : la minijupe et les décolletés seront interdits dans la fonction publique

27 septembre 2013
jupr

Affirmant que l’égalité des sexes est une valeur fondatrice du Québec moderne, le gouvernement québécois songe présentement à interdire le port de la minijupe et des décolletés dans la fonction publique, a appris Le Navet.

«Il s’agit clairement de symboles rétrogrades qui enferment la femme dans un carcan passéiste, a affirmé une source bien au fait du dossier. Aucune femme ne devrait avoir à obéir aux diktats du culte de l’apparence, spécialement si elles sont au service de l’État. C’est pour leur rendre service que nous faisons ça.»

Selon un tableau préparé par le gouvernement et que Le Navet a pu consulter en exclusivité, les jupes seront tolérées jusqu’à un centimètre en haut du genou, tandis que les décolletés pourront dévoiler «au maximum» dix centimètres carrés de peau.

«Les femmes du Québec se sont trop longtemps battues contre les dogmes misogynes pouraujourd’hui reculer au nom de la société de consommation, a indiqué notre source. Celles qui portent ces vêtements n’ont peut-être pas conscience du combat menée par les générations précédentes. Notre message est donc clair : ici, toutes les femmes sont libres, tant qu’elles s’habillent comme on veut.»

Au moment de mettre en ligne, les boucles d’oreille, les bijoux qui scintillent et les talons hauts étaient eux aussi proscrits de la fonction publique.


Inscrivez-vous!