Concours de beauté

Concours Mini-Miss : l’organisateur calme le jeu en annonçant que les fillettes porteront le voile

25 septembre 2013
minimiss

Face à la controverse grandissante, l’organisateur d’un concours Mini-Miss à Laval a convoqué les médias cet après-midi pour annoncer que les fillettes qui défileront à son événement porteront un voile islamique sur la tête, permettant ainsi au panel de les juger uniquement sur leur personnalité et non sur leur apparence physique.

«Nous avons entendu la colère des Québécois, et nous leur proposons un compromis honorable, a affirmé un porte-parole. Le port du hidjab permettra aux fillettes de réaliser le rêve de leurs parents en participant à un concours de beauté avant leur entrée à la maternelle, tout en faisant taire les critiques qui affirment que nous exploitons impunément la fragilité émotionnelle d’enfants prépubères.»

Le porte-parole a admis du même souffle qu’il avait sous-estimé l’attachement des Québécois à leurs valeurs. «On a compris le message: ici, l’égalité homme-femme, c’est sacré», a-t-il dit.

Au moment de mettre en ligne, l’ex-ministre Christine St-Pierre, qui était invitée à commenter l’affaire, lançait un retentissant «Va chier!» à notre reporter. «Va chier, va chier, va chier», a-t-elle simplement répété avant de raccrocher.


Inscrivez-vous!