Consommation

Un homme entre au Starbucks pour un café et ressort avec une facture de 157,43$

7 septembre 2013
starbucks

L’achat d’un simple café au Starbucks s’est transformé en véritable folie dépensière pour un homme de Montréal ce matin qui est finalement sorti de la succursale avec quatorze items – dont une anthologie de groupes pop-rock des années 60 – totalisant une facture de 157,43$, a pu constater Le Navet.

«Salut, je vais te prendre un moyen corsé pour emporter, et tiens, pourquoi pas, un scone au citron, a prudemment débuté le jeune professionnel. Ça et un petit suçon rose avec du glaçage dessus, s’il-vous-plaît.»

Patientant quelques secondes au comptoir, l’homme s’est ensuite laissé séduire par un muffin fourré à la crème, un paquet de bleuets enrobés de chocolat et un tube de gelée aux fruits. «Heille, la musique qui joue est vraiment bonne, c’est quoi? s’est-il ensuite enquis au barista. Une compilation avec du Isley Brothers! Wow, vendu.»

L’acheteur a ensuite donné libre cours à son imagination, emportant notamment avec lui un carré au Rice Krispies, un Frappuccino en bouteille, un autre disque de musique indie-pop, cinq kilos de grains Huehuetenango moulus, une cafétière à espresso professionnelle, ainsi qu’une carte cadeau d’une valeur de 20$ échangeable dans tous les Starbucks.

«Merci, à demain!» a conclu l’homme en se dirigeant tant bien que mal vers la sortie.

Au moment de mettre en ligne, l’homme avait oublié son café sur le comptoir.


Inscrivez-vous!