Xénophobie

Mosquée vandalisée à Saguenay : un idiot réalise l’exploit de faire passer le maire Tremblay pour un modèle de tolérance

2 septembre 2013
mosquee

Un parfait idiot a réalisé l’impensable hier à Saguenay en faisant passer le maire Jean Tremblay pour un modèle de tolérance et d’ouverture aux communautés culturelles, selon plusieurs experts consultés par Le Navet.

En aspergeant de sang de cochon un lieu de culte musulman et en faisant parvenir aux médias une lettre aussi islamophobe que désespérante de malhonnêteté intellectuelle, le crétin en question a «définitivement prouvé» que Jean Tremblay ne représente pas, tout compte fait, le paroxysme du repli identitaire, selon les spécialistes.

«On parle ici d’un maire qui a insulté publiquement une candidate de confession musulmane en pleine campagne électorale et qui a maintes fois parlé des immigrants comme de “ces gens-là qui veulent nous imposer leur culture”, a expliqué un politologue. De réussir à faire passer un tel individu pour un apôtre du multiculturalisme relève quasiment du miracle.»

«Franchement, la communauté scientifique est sous le choc, a poursuivi l’expert. Il faut se rappeler que le maire Tremblay a mis la barre extrêmement haute en matière de cliché sur les immigrants. Mais apparamment, M. Tremblay n’est pas le pire dans son genre. C’est troublant.»

Un doctorant en sciences religieuses a quant à lui admis que l’imbécile islamophobe qui a attaqué la mosquée faisait voler en éclat les frontières de l’ignorance crasse telles que définies par des décennies de recherche. «Je ne pensais pas voir ça de mon vivant, mais il faut se rendre à l’évidence: il y a un nouveau maître de l’intolérance au royaume du bleuet.»

Au momet de mettre en ligne, le Parti conservateur du Québec s’apprêtait à faire passer Stephen Harper pour un hippie.


Inscrivez-vous!