Syrie

Offensive en Syrie : Obama suggère au Canada de participer en se tenant loin des opérations militaires

29 août 2013
chiens
Crédit image : K+

Alors qu’une offensive occidentale semble de plus en plus imminente en Syrie, le président américain Barack Obama a proposé ce matin au Canada de participer aux efforts de guerre en tenant ses militaires le plus loin possible du théâtre opérationnel, a appris Le Navet.

«Le Royaume-Uni et moi avons vu l’état de vos frégates et de vos hélicoptères, et nous avons convenu qu’il irait de l’intérêt général si votre participation consistait à nous laisser travailler sans être dans nos jambes, a dit M. Obama. C’était bien cute de vous voir aller en Libye, mais là, la situation est trop sérieuse pour que des Sea King et des CF-18 Hornet nous bloquent le chemin à tout bout de champ.»

Le Canada s’est montré ravi de l’offre américaine, indiquant que des motoneiges furtives seraient déployées en Antarctique et qu’un fantassin avec des jumelles surveillerait une éventuelle contre-attaque de Bachar Al-Assad à partir de la Citadelle de Québec.

«Nous avons aussi quatre sous-marins qui sont en réparation depuis cinq ans dans une cale sèche d’Halifax, s’est félicité le ministère de la Défense. N’hésitez pas à nous faire signe si vous manquez de pièces de rechange pour des moteurs diesel datant de la Guerre froide!»

Au moment de mettre en ligne, le premier ministre Stephen Harper ordonnait à un avion de reconnaissance canadien de patrouiller la vallée du Saint-Laurent à la recherche de forces loyales au régime syrien.


Inscrivez-vous!