Interculturalisme

Un élève musulman se demande s’il devrait attendre avant de commander un repas halal

26 août 2013
halal

Alors qu’il patiente dans la file d’attente des repas chauds de la cafétéria de sa polyvalente, un élève de confession musulmane se demande actuellement si le moment est bien choisi pour commander un repas certifié halal, selon plusieurs élèves à proximité consultés par Le Navet.

Le jeune homme a été entendu en train de se questionner sur les pours et les contres de formuler cette requête aujourd’hui. «Est-ce que les Québécois sont dans un bon état d’esprit ces jours-ci pour accueillir favorablement une demande demande d’accommodement religieux? s’est-il interrogé. Le climat social est-il propice à une discussion constructive et sereine sur l’accueil et l’intégration de nouvelles cultures et, corollairement, à ma requête d’un repas en accord avec mes convictions religieuses?»

«J’ai beau avoir consulté tous les grands médias de la province depuis une semaine, la réponse n’est pas particulièrement intelligible», a-t-il laissé tomber en soupirant.

Le jeune homme, né au Québec de parents algériens parfaitement francophones, s’est aussi demandé s’il n’y avait pas un risque quelconque que sa demande se retrouve à la une d’un journal populaire ou au coeur d’une polémique radiophonique. «Je veux respecter les traditions de la culture qui m’est donnée par mes parents, mais en même temps, je n’aimerais pas que l’on monte cette histoire en épingle à des fins politiques, a-t-il analysé. Si seulement on pouvait m’éclairer sur ce que pensent les Québécois des enjeux liés au multiculturalisme!»

Au moment de mettre en ligne, le jeune adulte décidait de ne prendre qu’un verre d’eau.


Inscrivez-vous!