Commerce

Sans-fil: les clients préfèrent être arnaqués par des entreprises canadiennes, selon un sondage

22 août 2013

Alors que l’arrivée de Verizon suscite des inquiétudes au pays, un sondage commandé par les trois grandes entreprises de télécommunications du Canada révèle que la très grande majorité des clients de la téléphonie sans-fil préfèrent être arnaqués par des entreprises locales plutôt que par un géant américain.

Près de neuf répondant sur dix ont admis être «mal à l’aise» avec l’idée de se faire facturer des frais cachés par une compagnie basée aux États-Unis. «Il me semble que c’est tellement plus agréable de se faire réclamer 50$ du mégaoctet supplémentaire par des petits gars de chez nous, a expliqué un consommateur. Je n’aime pas l’idée que des Américains profitent d’un avantage indu pour exiger 10$ la minute pour un appel interurbain: c’est une tradition typiquement canadienne qui devrait le rester!»

Même son de cloche du côté d’un client qui collectionne les factures mensuelles dépassant les 200$ malgré un contrat stipulant que le service de base coûte 29,99$. «Ça me fait plaisir de donner dix fois plus d’argent que prévu à une entreprise de télécommunications pour un service de marde, en autant que ce soit une entité canadienne», a-t-il expliqué.

Au moment de mettre en ligne, Verizon promettait de crosser ses futurs clients «dans le plus pur respect des traditions canadiennes».


Inscrivez-vous!