Montréal

Plan d’immobilisations de Montréal : le maire dévoile son plan pour paralyser la ville

21 août 2013
construction
Crédit image : Ville de Montréal

Dévoilant ce matin le Plan triennal d’immobilisations de Montréal, le maire par intérim Laurent Blanchard a expliqué que la vitesse du développement de la ville était «beaucoup trop rapide» et que le rythme des travaux d’infrastructure devait être «ralenti jusqu’à l’arrêt».

«On jasait de ça au bureau, et on a réalisé que la machine municipale s’est emballée et qu’elle produit des résultats concrets à une vitesse presque dangereuse, a expliqué M. Blanchard. Les nids de poule, les crevasses dans les trottoirs, le cratère sur la rue Ste-Catherine… On construit et on répare comme s’il n’y avait pas de lendemain!»

«On ne peut pas continuer comme ça, a-t-il affirmé. Ainsi, des mesures d’apaisement entreront en vigueur dès la semaine prochaine.»

Le Plan triennal d’immobilisations dévoilé ce matin empêchera donc la réalisation de n’importe quelle amélioration ou réparation dans les limites de la Ville de Montréal pour les cinq prochaines années. Les chantiers en cours d’exécution seront abandonnés dans leur état actuel et ceux sur les principales artères de circulation resteront en place douze mois par année.

«La machine municipale doit reprendre son souffle», a martelé M. Blanchard.

Au moment de mettre en ligne, le maire de Québec dévoilait un Plan triennal de projets fantaisistes dans lequel se retrouvait la construction d’un amphithéâtre pour une équipe de hockey imaginaire.


Inscrivez-vous!