Excuses sincères

«Mangez donc un char de marde», s’excuse le président de la RBC

12 avril 2013
rbc

Après avoir essuyé de sévères critiques pour avoir remplacé des employés canadiens par de la main d’oeuvre étrangère, le président de la banque RBC a publié une lettre ouverte dans les journaux ce matin afin d’offrir le point de vue de l’entreprise.

«Nous sommes profondément désolés de nous être fait pogner, écrit-il, repentant. Mais en même temps, nous faisons 5 milliards de profits cette année, donc vous pouvez tous manger un char de marde.»

Le profond et sincère regret du président de la RBC face à cette situation difficile a transparu clairement tout au long de la lettre. «Anyway, qu’est ce que vous allez faire? Mettre votre argent chez Desjardins? Hahaha! Ils vont faire la même chose que nous dans pas long.»

Au moment de mettre en ligne, le président s’apprêtait a être relevé de ses fonctions pour être remplacé par un Indien de 13 ans qui charge en bas du salaire minimum.


Inscrivez-vous!