Passe-temps

La saison de baseball est trop longue, selon un amateur

11 avril 2013
baseball

Poussant un long soupir et levant les yeux au ciel, un amateur de baseball et partisan des défunts Expos s’est demandé à voix haute ce matin s’il restait «vraiment 175 parties» à la saison, considérant que c’était «beaucoup trop long» et qu’il n’aurait jamais l’énergie de «faire semblant de trouver ça intéressant» jusqu’à l’automne.

L’amateur a émis ce commentaire une semaine et demie après le premier lancer de la saison de la MLB. Revenant de s’acheter un trio de roteux arrosé de Coke Diète et accompagné d’une grosse frite Chez Gérard, l’homme a soudainement réalisé combien de matchs il restait au calendrier régulier. «Je veux ben faire ma part pour aider le sport, mais une game par jour pendant six mois, il y a toujours ben des criss de limites», a-t-il marmonné tandis qu’il syntonisait un duel Brewers-Diamondbacks à RDS 2.

Celui qui fait semblant depuis des années de comprendre les différentes stratégies des équipes a tenté de se ragaillardir comme il pouvait. «Le bout que je préfère, c’est quand ils lancent des t-shirts dans la foule, a-t-il indiqué. Une fois, j’en ai pogné un de Vladimir Guerrerro au stade, et je le porte encore comme vêtement mou le dimanche soir avant de dormir. C’est mon seul souvenir de Nos Z’Amour!»

Le début du match a toutefois modéré ses ardeurs. «On dirait que le gars qui lance fait tout pour que le gars qui frappe ne pogne pas la balle, a-t-il analysé en essuyant une tache de moutarde à la commissure de ses lèvres. Je comprends pas pourquoi. Y sont-tu dans la même équipe? Et pourquoi il fait des simagrés, l’autre? Botor que c’est compliqué.»

Au moment de mettre en ligne, l’amateur poursuivait une tradition historique en s’endormant avant la fin de la chanson Take Me Out to the Ball Game en 7e manche. Réveillé par une claque de 3 points à la dernière manche, l’homme a renversé sa bière avant de changer de poste pour regarder le match Predators-Coyotes à TVA Sports, «une ben meilleure game».


Inscrivez-vous!