Cohabitation routière

Une auto saine et sauve après une collision avec un cycliste

2 août 2013

La police de Montréal a confirmé ce matin que l’automobile impliquée dans un accident avec un cycliste hier soir est saine et sauve, malgré quelques bosses et égratignures qui nécessiteront des réparations urgentes.

«Après discussions avec le garagiste en chef du service de débosselage, nous pouvons affirmer que la voiture sera prête à reprendre la route d’ici quelques jours, s’est rejoui un porte-parole. Hormis une aile égratignée, elle ne devrait pas garder de séquelles importantes.»

La collision entre le bolide métallique et l’être humain s’est produite lorsque le conducteur a brûlé un feu rouge au centre-ville. «Heureusement, le cycliste portait un casque, ce qui a réduit le nombre de craques dans le pare-brise de l’auto, a indiqué le policier. On peut dire qu’on l’a échappé belle!»

«C’est rendu qu’on ne peut plus rouler sur les pistes cyclables sans qu’un hurluberlu à deux roues nous crie des grossieretés en se plaçant sous nos pneus pour nous ralentir», a pesté le conducteur, encore sous le choc de l’incident.

Au moment de mettre en ligne, des automobilistes fâchés s’apprêtaient à laisser des commentaires enragés sur divers forums afin de rappeler que ce ne sont pas tous les propriétaires de voiture qui sont irresponsables et que les cyclistes sont aussi parfois des délinquants de la route, ce qui est objectivement véridique, mais beaucoup moins drôle.


Inscrivez-vous!