Justice sucrée

Distribution gratuite de succulentes sentences bonbons au Palais de justice de Montréal

26 juillet 2013
bonbons

Les citoyens québécois sont invités à venir mettre la main gratuitement sur de délicieuses sentences bonbons demain avant-midi au Palais de justice de Montréal lors du traditionnel Festival de la sucrerie judiciaire, ont annoncé les autorités.

Très courues, ces journées sont particulièrement prisées des simples citoyens qui n’ont pas souvent la chance d’être condamné à s’empiffrer des succulentes gâteries sucrées du système de justice.

«Plus ça va, plus les sentences bonbons sont délicieuses, a affirmé un homme condamné à manger cinq barbes à papa. Il y a juste les maudites tires à l’érable menottées que je suis pas capable d’endurer. Ça pis la réglisse noire.»

Parmi les choix les plus populaires, notons les très sucrées sentences suspendues arrosée de probation glacée, les libérations conditionnelles au miel et les fameuses pommes de discorde au caramel. Les gâteaux à la lime font également belle figure. «L’an dernier, les jujubes aux acquittements pour cause de troubles mentaux se sont envolés comme des petits pains chauds, nous a confié une source. Nous avons donc décidé de doubler leur nombre cette année.»

Au moment de mettre en ligne, un homme condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans affirmait que le terme «sentence bonbon» lui laissait un goût amer dans la bouche.


Inscrivez-vous!