Religion et gougounes

Brésil: le pape François insiste pour signifier la Bonne nouvelle aux jeunes femmes en bikini de Copacabana

25 juillet 2013

En visite officielle au Brésil pour présider les Journées mondiales de la Jeunesse, le pape François a insisté aujourd’hui pour se rendre sur la plage de Copacabana afin de «propager la Bonne nouvelle de Notre Sauveur Jésus-Christ» aux jeunes femmes en bikini, selon ce qu’a constaté Le Navet.

Malgré l’avis contraire de ses cardinaux, le Vicaire de Jésus-Christ s’est ainsi aventuré sur le sable chaud de la célèbre plage pour «se rapprocher» de la jeunesse brésilienne dans l’«unique objectif» de leur faire savoir que le Fils de Dieu est mort sur la croix pour les sauver de la damnation éternelle, selon ce qu’il a confié aux journalistes.

«Oh, je vois quatre pécheresses là-bas qui semblent être à la recherche d’un berger, a-t-il affirmé en pointant un groupe de jolies infidèles en train de se faire bronzer. Vite, allons leur enseigner les règles sociales établies par des textes apocryphes écrits il y a deux millénaires!»

Repérant ensuite une compétition de volleyball de plage dont les participantes avaient «besoin d’être remises sur le droit chemin», le saint homme a décidé de sauver les âmes des joueuses avec un sermon sur le Péché originel. «Bravo pour ce beau bloc, mais n’oubliez jamais que si Ève n’avait pas mordu dans le fruit défendu, nous serions tous encore aujourd’hui dans un Éden idyllique», a professé l’évêque de Rome entre deux services.

Au moment de mettre en ligne, le Successeur du prince des apôtres indiquait qu’il n’était pas péché d’apprécier «le talent formidable» de ces joueuses, «à moins qu’elles ne soient lesbiennes».


Inscrivez-vous!