Amitiés virtuelles

Un homme «exaspéré» de répondre aux voeux d’anniversaire de ses amis sur Facebook

18 juillet 2013

Célébrant aujourd’hui ses 28 printemps, un homme de Montréal s’est montré «profondément exaspéré» d’avoir à passer plusieurs heures devant son ordinateur à répondre aux nombreux messages de ses amis lui souhaitant un joyeux anniversaire.

«Je pensais pouvoir abattre un peu de travail à matin, mais non, il a fallu que tout le monde et son frère gâche ma journée en m’envoyant des “Bonne fête!” et des gifs de chats qui tombent dans des gâteaux, s’est-il emporté. Ça m’a pris fuckin’ trois heures pour répondre à tout le monde! Trois heures! Pis je faisais juste des smiley, là, pas des réponses personnalisées, sinon j’en aurais eu jusqu’à ma fête de l’an prochain.»

«Non mais, pour vrai, on dirait une meute affamée qui se déplace d’un profil à l’autre pour lyncher virtuellement les pauvres malheureux dont c’est l’anniversaire, a ajouté l’homme, visiblement irrité. Pis aujourd’hui, fallait que ça tombe sur moi. Esti. Ça se dit mes amis.»

«Ben oui, bonne fête, bonne fête, sacramant», a murmuré l’homme en tapant de plus en plus fort sur les touches de son clavier.

Au moment de mettre en ligne, tous les amis de l’homme envoyaient un fax au Navet pour annoncer qu’ils comptaient le désamicaliser dans les cinq prochaines secondes.


Inscrivez-vous!