Contraventions abusives

Un policier reçoit une amende de 651$ pour avoir entravé le déplacement de cyclistes

12 juillet 2013
policier
Ce policier a nuit au déplacement des cyclistes. − Crédit image : abdallahh

Puisqu’il se tenait au beau milieu de la piste cyclable sans dossard ni bande réfléchissante, un policier de Montréal a reçu une contravention salée de 651$ ce matin pour avoir entravé le déplacement efficaces de dizaines de cyclistes, a appris Le Navet.

«Nous ne pouvons pas pratiquer le vélo de façon sécuritaire s’il y a toujours des policiers qui bondissent sur les pistes cyclables pour nous arrêter au nom de lois idiotes qui ont été adoptées à l’époque des tramway sur rail en bois, a expliqué un représentant des cyclistes. Nous avons donc voulu sensibiliser ce policier en le forçant à donner l’équivalent d’une semaine complète de paie, soit 2% de son salaire annuel. On pense que c’est une peine appropriée en regard du crime commis.»

Le geste a naturellement suscité de vives réactions au sein de la communauté policière. «Les cyclistes sont trop sévères avec nous, s’est plaint l’un d’eux. C’est rendu que j’ai même pu le goût de mettre mon uniforme le matin; on dirait que j’ai toujours peur de tomber sur un cycliste zélé qui va m’arrêter parce que je marchais pas dans la même direction que la circulation!»

Au moment de mettre en ligne, une page Facebook était créée afin d’aider les policiers à repérer sur une carte les endroits à éviter pour ne pas se faire pincer par les cyclistes. «Attention, il y a un peloton sur la piste de la rue Rachel», y lisait-on.


Inscrivez-vous!