Placement syndical

«Je n’ai pas insulté le mangeux de marde de la CSN», se défend Rambo Gauthier

2 avril 2013
gauthier
Rambo Gauthier s'est défendu d'être une personne violente ce matin. − Crédit image : Le Nord-Côtier

Réagissant aux informations selon lesquelles il aurait insulté et intimidé un représentant d’un syndicat adverse, l’agent d’affaires de la FTQ-Construction à Sept-Îles, Rambo Gauthier, a juré ce matin n’avoir  «jamais insulté l’esti de cabochon voleur de jobs de la CSN», et ce, même s’il «ressemblait à quelqu’un qui voulait se faire casser les jambes».

M. Gauthier, qui a été acquitté par le tribunal d’une accusation semblable par le passé, a indiqué que sa prétendue victime était venue le voir le mois dernier pour discuter du placement syndical sur la Côte-Nord. «J’ai respectueusement averti ce mangeux de marde qu’il pouvait dire adieu à sa famille si je le revoyais dans le boutte, a raconté Rambo en faisant craquer les jointures de ses doigts. Je lui ai aussi rappelé la politique de mon syndicat, qui stipule que toutes les faces à claques peuvent être tapochés sans aucune discrimination.»

«Vraiment, je ne comprends pas pourquoi on m’accuse aujourd’hui d’avoir été agressif et violent envers ce résidu de merde humaine qui mériterait de se faire casser la gueule par une trentaine de mes chums», a conclu le bouillant syndicaliste.

Au moment de mettre en ligne, M. Gauthier invitait ceux qui l’accusaient d’être intimidant de venir le rencontrer après une assemblée générale de sa section locale à laquelle participeront une centaine de ses collègues.


Inscrivez-vous!