Étude

La comète Jeff-Fillion-B236 ne sera pas de retour dans l’actualité avant 2019

29 mars 2013
comete

Une équipe d’astronomes a calculé que la célèbre comète médiatique Jeff-Fillion-B236, qui a beaucoup fait parler d’elle cette semaine en réapparaissant subitement après une absence de plusieurs années, ne sera pas de retour dans l’actualité avant «au moins 2019» et que la fréquence de ses visites dans notre système solaire ira en diminuant à long terme.

«C’est une grande nouvelle pour la science et la population en général, a commenté l’astronome principal de l’étude, qui sera publiée sous peu dans la prestigieuse revue Nature. Cette comète a l’air inoffensive, mais sa trajectoire imprévisible en a fait un danger par le passé. Nous sommes heureux de confirmer qu’elle s’en est retournée dans les profondeurs de l’espace, là où le son ne voyage pas.»

Apparue dans les télescopes des astronomes au début des années 2000, la comète en question a failli s’écraser sur Terre à plus d’une reprise en raison de son orbite erratique et difficile à suivre. Heureusement, après quelques mois de menaces, la comète Jeff-Fillion-B236 a été matée par une mission spatiale canadienne ayant réussi à l’éjecter de son orbite une fois pour toutes. Avant la semaine dernière, elle était complètement disparue de la mémoire collective.

Rappelons qu’un impact de Jeff-Fillion-B236 avec la Terre aurait causé de graves dégâts à la région touchée. «On n’a qu’à se rappeler du cratère dévastateur laissé par la chute du gros astéroïde ZZ45-André-Arthur à la fin des années 1990, a dit un scientifique. Plusieurs en souffrent encore aujourd’hui.»

Les astronomes se font toutefois rassurants: malgré les flammes qu’elle provoque en frôlant l’atmosphère et son orbite dérangée, la comète est condamnée à disparaître dans le néant intersidéral à «court ou long terme» en raison de sa très faible densité, de son coeur de pierre et des radiations de haine qu’elle dégage.


Inscrivez-vous!