Élections municipales

Les réserves de gaz de schiste appuient Marcel Côté pour la mairie de Montréal

4 juillet 2013
gaz

Les réserves de gaz de schiste de la Vallée du St-Laurent ont offert un appui sans équivoque au candidat à la mairie Marcel Côté ce matin lors d’un point de presse organisé au milieu d’un champ de maïs de la Rive-Sud dont le sous-sol contient de grandes réserves de cette ressource naturelle.

Réunis au sein d’un nuage dense et opaque, les molécules de combustible fossile ont affirmé aux journalistes que M. Côté comprenait bien la logique économique québécoise. «Nous estimons qu’il s’agit du seul candidat capable de saisir l’ampleur de notre potentiel et de faire notre promotion auprès des instances gouvernementales supérieures», ont indiqué les particules chimiques.

L’arrivée de M. Côté à la tête de la métropole signifierait également un pas de plus vers «la fin de la séquestration du gaz retenu sous les terres agricoles du Québec depuis des milliers d’années», ont ajouté les éléments gazeux.

«En tant qu’hydrocarbures injustement persécutés, nous croyons que l’élection de Marcel aidera nos confrères enfermés dans la roche-mère à retrouver leur liberté.»

Au moment de mettre en ligne, le concept de profit, les dividendes aux actionnaires et l’ensemble de l’argent comptant actuellement en circulation dans la province s’apprêtaient eux aussi à afficher leur soutien à M. Côté.


Inscrivez-vous!