Collusion et corruption

L’UPAC entend redoubler d’effort pour «humilier Montréal»

30 juin 2013
upac

Peu de temps après avoir remporté une grande victoire à l’égard des Montréalais en procédant à l’arrestation de leur charismatique maire, l’Unité permanente anti-corruption a indiqué par voie de communiqué ce matin qu’elle entendait redoubler d’effort afin de «causer un maximum de préjudices à la dignité des citoyens de la métropole».

«Nous comptons travailler extrêmement fort et faire preuve de créativité pour trouver de nouvelles façons de blesser les Montréalais dans leur amour-propre», a indiqué le directeur.

«Que ce soit en arrêtant encore une fois des élus municipaux, en perquisitionant tous les chantiers majeurs de la ville ou en organisant des conférences de presse pour rappeler aux citoyens qu’ils ont payé leurs infrastructures entre 15 et 30% trop cher pendant dix ans, nous ne reculerons devant rien», a-t-il ajouté.

«D’ailleurs, nous sommes preneurs pour toute information nous permettant d’arrêter Youppi!, la sympathique et colorée mascotte du Canadiens», a poursuivi le directeur.

Par ailleurs, une source qui a souhaité conserver l’anonymat a indiqué au Navet que les chevaux des calèches du Vieux-Montréal auraient récemment été interrogés à la suite d’allégations de malversations dans la distribution de leur moulée. «Plusieurs avaient la mine longue à la sortie du commissariat», nous a-t-on confié.

Au moment de mettre en ligne, l’UPAC s’apprêtait à repousser les frontières montréalaises et à écoeurer l’ensemble de la population québécoise en rappelant à tous qu’elle a été créée par Jean Charest.


Inscrivez-vous!