Bonne fête nationale

Fête nationale : «C’est ce que Cartier et Champlain auraient voulu», jure un gars avec deux caisses de 24 dans les bras

23 juin 2013
pabst
Crédit image : Hélène Kardos

Jurant que ses connaissances historiques lui permettent de conclure que c’est exactement ce que les explorateurs Jacques Cartier et Samuel de Champlain auraient voulu, un gars qui tient deux caisses de 24 de Pabst Blue Ribbon en équilibre sur ses avant-bras a assuré au Navet cet après-midi qu’il compte fêter la Saint-Jean avec «toute la classe que commande l’histoire grandiose de notre nation».

La tête enveloppée d’un bandana fleurdelysée, le jeune homme a exhibé avec fierté au Navet un tatou temporaire du drapeau national sur le côté gauche de sa poitrine. «Câlisse que j’suis fier d’être Québécois», a commencé par dire celui qui a décroché à la troisième année de l’école secondaire et qui passe ses journées à organiser sur Facebook des beach party à Pointe-Calumet.

Invité à préciser comment il entendait honorer le sacrifice de ses ancêtres en ce jour de Fête nationale, celui qui se vante régulièrement du nombre de cocottes avec qui il a couché dans les trois dernières semaines a affirmé: «J’ai beaucoup réfléchi à la signification profonde de ma présence sur ce territoire défriché par de courageux explorateurs et à leur combat pour maintenir en vie une culture francophone dans un environnement hostile. Pis je pense que s’ils étaient ici ce soir, ils seraient probablement déjà en train de ramper à quatre pattes avec leurs chums en criant des insultes homophobes aux passants à l’heure qu’il est.»

«Nos pères fondateurs ont été très clair dans leurs testaments: ils voulaient avoir tout risqué et souffert du scorbut pour qu’on vomisse notre vie au parc Maisonneuve pendant que Guy A. Lepage chante I want to pogne en duo avec Isabelle Boulay», a tenu à spécifier celui qui prévoit être gelé jusqu’à l’inconscience avant 20h ce soir.

Au moment de mettre en ligne, un historien s’apprêtait à modifier de longs passages de son livre sur la découverte de la Nouvelle-France après avoir entendu les précisions du jeune homme sur notre historique national.


Inscrivez-vous!