Monothéismes

Un raciste choqué d’apprendre que l’islam, le judaïsme et le christianisme vénèrent le même dieu

21 juin 2013
raciste

Un bigot aux tendances racistes et xénophobes a déclaré être «choqué» d’apprendre cet après-midi par un ami que les trois grandes religions monothéistes vénèrent le même dieu et enseignent grosso modo les mêmes valeurs de tolérance et d’amour, selon ce qu’il a confié au Navet.

Celui qui n’a jamais voyagé s’est en effet dit «renversé cul par-dessus tête» d’apprendre qu’un homme nommé Abraham a jeté les bases de ces trois croyances, que Jésus est perçu comme un prophète très important par la plupart des musulmans, et que les juifs et les chrétiens partagent une bonne partie de leurs textes sacrés.

Il a aussi été «estomaqué» de savoir que les formes modérées de ces trois cultes offrent pratiquement le même enseignement de paix et de partage que les formes modérées de christianisme. Il s’est d’ailleurs dit «flabergasté» d’apprendre que le port du voile par certaines femmes musulmanes ressemblait étrangement au port du voile par certaines femmes catholiques.

Enfin, celui qui considère que l’islam est une menace à sa culture a admis qu’il «ne savait vraiment pas» que le pays musulman le plus populeux au monde était l’Indonésie, une nation qui a élu une femme à sa tête onze ans avant le Québec.

L’individu intolérant s’est aussi dit «intrigué» par le fait que les extrémistes de tout acabit se ressemblent étrangement, chaque secte ou groupuscule violent mettant de l’avant une idéologie complètement débile basée sur une interprétation tordue et malhonnête de leur religion.

«Cela se peut-il que mon discours de haine soit basé sur une incompréhension totale des autres cultures? s’est demandé celui qui a déjà plaidé pour l’eugénisme dans un débat à l’école. Peut-être qu’au fond, les croyances ésotériques individuelles ou collectives ne changent rien au fait que l’être humain moyen aspire à la paix, au bonheur et à la sérénité. Peut-être que chaque culture n’est qu’un moyen parmi d’autre d’atteindre cet objectif….»

«Ah ben câlice», a conclu l’homme.


Inscrivez-vous!